Le guide de l'assurance habitation étudiant

Photo Le guide de l'assurance habitation étudiant

A l'image de tous les locataires, les étudiants sont aussi concernés par l'assurance habitation afin de couvrir les risques de dommages. Ils sont obligés de souscrire une assurance lorsqu'ils louent une maison classique ou un petit studio. Grâce aux différentes offres d'assurance pour étudiant, les étudiants ont l'embarras du choix quant aux solutions adaptées à leurs besoins. Voici le guide pour choisir une assurance habitation pour les étudiants.

L'assurance habitation obligatoire

Si l'étudiant loue un logement vide, il est obligé de souscrire une assurance munie de garantie de risques locatifs. Le contrat le protège des sinistres causés à l'habitation comme l'explosion, l'incendie ou les dégâts des eaux. Le bailleur exigera une copie de cette attestation d'assurance habitation pour étudiant.

En revanche, l'étudiant est tenu d'opter pour une assurance habitation multirisque s'il loue une chambre d'étudiant ou un appartement. Cela lui permet de se couvrir aussi bien contre les sinistres classiques que face à la garantie de responsabilité civile. Cette assurance le protège également contre les dommages causés à autrui et les sinistres subis par les divers biens personnels : matériel informatique, appareil électroménager, bien mobilier, etc. Il est important pour l'étudiant de prendre connaissance des étendues de garanties lors de la souscription de l'assurance.

L'assurance habitation non obligatoire

L'assurance habitation pour les étudiants n'est pas obligatoire dans le cas d'une location de logement meublé. La responsabilité de l'étudiant reste néanmoins engagée en cas de sinistres relatifs aux meubles et aux matériels présents dans l'habitation et sur ceux de ses voisins. Bon nombre d'étudiants font le choix d'une assurance multirisque qui inclut la responsabilité civile. Cette dernière suffit à rembourser les dommages si l'étudiant a causé des dégâts aussi bien à l'intérieur de la maison qu'auprès de ses voisins.

Le contrat multirisque permet aux étudiants de se protéger contre les risques de vol, de bris de glace, d'explosion, d'inondation et d'incendie. Indépendamment du type d'habitation, il est toujours recommandé de souscrire une assurance sous le statut « étudiant ». Les frais engagés quand un sinistre survient sont, dans ce cas, plus restreints par rapport à ceux du statut classique de particulier. Il faut bien se renseigner quant à l'assurance puisque certains prestataires n'acceptent que la souscription des personnes de moins de 26 ans. Pour en savoir plus : https://www.amaguiz.com/assurance-habitation.

Qu'en est-il de la colocation ?

Bon nombre d'étudiants privilégient la colocation qui est un mode d'habitation moins cher et plus pratique. Dans ce cas, deux options s'offrent à eux : la souscription globale et la souscription individuelle. La première situation implique qu'un seul colocataire souscrit une assurance pour couvrir toutes les autres personnes. Dans ce cas, tout le monde est logé à la même enseigne et profite des mêmes garanties.

Dans un autre cas, chaque colocataire peut souscrire sa propre assurance. Cette situation est conseillée si ;les valeurs des biens de chaque occupant du logement varient considérablement. Plusieurs prestataires offrent en ce moment des assurances adaptées aux étudiants. Parmi eux, Amaguiz propose des solutions clés en main avec des tarifs très compétitifs. Cette société est une filiale du groupe Groupama qui est l'une des grandes entreprises spécialisées dans le domaine de l'assurance.